Chroniques

Placebo, The Jacques : Foire aux Vins Colmar

Pour l’avant dernière journée de cette 70ème Foire aux Vins de Colmar, c’est un groupe qui lui aussi fête son anniversaire qui est à l’affiche. En effet Placebo fait une halte dans son « 20 Years of Placebo ».

The Jacques est chargé de la première partie et on comprend tout de suite à leur look qu’ils sont anglais. Le chanteur et guitariste arbore un costume rose. Le groupe propose un rock avec quelques notes de psyché au clavier. Le son est tout bonnement atroce, avec de nombreux larsens. Après quelques morceaux, un technicien intervient et parvient à supprimer le larsen, mais la proposition est musicalement toujours aussi mauvaise. Il faut dire que le groupe joue faux. La moitié des paroles sont du yaourt. Le bassiste à les yeux défoncés. Le claviériste semble jouer des notes au hasard. Il est complètement perdu, moitié couché sur son clavier quand il ne divague pas sur scène.

Ce concert est un véritable massacre, le chanteur faisant tomber son micro, avant de quitter la scène pour prendre le t-shirt d’un technicien. Le claviériste quant à lui descend de scène pour aller chercher une cigarette. La drogue et l’alcool semblent leurs deux principales sources d’inspiration. The Jacques quitte la scène sans un mot, sans avoir rencontré l’adhésion du public, mais revient pour un rappel non demandé. Même la technique avait relancé les pubs sur les écrans. Après ce dernier titre, ils quittent de nouveau la scène sans signe pour le public. Le technicien venu couper les amplis restant le plus applaudit. A la fin du concert il y avait déjà une cinquantaine de commentaires, tous négatifs, sur les photos du groupe partagés sur le Facebook de la Foire aux Vins. Le batteur de The Jacques répondant « Haha suck your mum » aux commentaires postés directement sur la page du groupe. Une véritable imposture et un fiasco total.

Il est l’heure pour Placebo d’entrer sur scène. Après une première alerte avec la diffusion d’une pub pour leur album best of des 20 ans sur les écrans, qui a permis de chauffer le public, les lumières s’éteignent. La diffusion du clip d’Every You and Every Me sur l’écran en fond de scène fait encore monter la pression d’un cran. Il est suivi d’une rétrospective de leurs 20 ans de carrière. Les britanniques font désormais leur entrée sur scène avec Pure Morning. Le groupe s’arrête après le second titre pour faire crier la foule, qui s’exécute. Brian Molko remercie le public et se dit content d’être une nouvelle fois à Colmar.

Changement de guitare pour Jesus Son puis Soulmate. Stefan alterne entre la guitare et la basse avant de passer au piano sur Too Many Friends puis Twenty Years. Les tubes se succèdent avec toujours la même énergie rock. Le show est rodé. Contrairement à leur concert de novembre à Amnéville, le set n’est plus découpé en deux parties, l’une psychédélique et l’autre rock. Le groupe joue une très longue intro sur Protect Me, durant laquelle Brian s’éclipse, laissant le public s’interroger sur la version à venir. C’est la version française qui est proposée au public alsacien.

Sur Without You I’m Nothing, morceau plus calme, des images de David Bowie sont diffusées sur l’écran en fond de scène. Retour au rock plus rythmée avec 36 Degrees et For What It’s Worth, sur lequel le public saute. Song to Say Goodbye et l’incontournable The Bitter End mettent le feu à la coquille de la Foire aux Vins, mais le groupe quitte déjà la scène. Le public demande bruyamment un rappel et le Placebo fait son retour. Brian et Stefan venant à l’avant scène saluer le public avant de lancer 3 nouveaux titres. Le duo salue une nouvelle fois le public avant de quitter la scène. Nouveau rappel et Placebo revient pour Running Up That Hill, reprise de Kate Bush.

Après une première partie désastreuse, Placebo a proposé un véritable best of de leurs plus grands tubes qui a mis le feu au public de la Foire aux Vins. La soirée se terminant par un feu d’artifice pour les 70 ans du rendez-vous colmarien.

Related posts

Au Rock in Hell c’est déjà Noël pour les metalleux

Veret Julien

Nashville Pussy + Worry Blast : La Laiterie Strasbourg

Veret Julien

U2 Innocence & Experience Tour : AccorHotels Arena

Veret Julien